Actualités régionales

Préserver et développer le canal du midi en valorisant les territoires

DT Sud-Ouest

Le 8 novembre 2019, les représentants de l’Entente pour le canal du Midi – Étienne Guyot, Préfet de la région Occitanie, Dominique Salomon, vice-présidente de la Région Occitanie représentant la Présidente Carole Delga, Thierry Guimbaud, Directeur général de Voies navigables de France et les représentants des Présidents des départements de l’Aude, de la Haute-Garonne, de l’Hérault et du Tarn, ont signé un contrat-cadre pour la préservation et le développement du canal du Midi et la valorisation de ses territoires pour la période 2019-2021.

Ce contrat-cadre organise notamment le soutien financier des projets  autour de 6 axes :

  • Préserver le patrimoine constitutif du bien « Canal du Midi » ;
  • Promouvoir, faire vivre et transmettre la Valeur Universelle Exceptionnelle du canal du Midi ;
  • Développer le potentiel touristique du canal du Midi et de ses territoires en valorisant ses attributs culturels et patrimoniaux ;
  • Faire du canal du Midi un levier du développement économique des territoires ;
  • Agir pour l’attractivité et la vitalité des « territoires du canal » ;
  • Faire du canal du Midi, un laboratoire d’innovation.

Lors du comité stratégique, les orientations stratégiques du futur plan de gestion du Bien « canal du Midi » (UNESCO) ont été validées par les membres de l’Entente pour le canal du Midi et par les représentants des 16 intercommunalités concernées.

Elles visent à préserver l’ouvrage proprement-dit, et, conséquence de son inscription sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO, à organiser le développement cohérent, équilibré et soutenable des territoires par les retombées économiques qu’il engendre, à consolider sa gouvernance et à assurer la promotion et la transmission de la valeur universelle exceptionnelle portée par le canal du Midi.

Des actions concrètes dès 2020 :

  • la réalisation d’un prochain tronçon de la véloroute le long du canal dans l’Aude, entre Argeliers et Argens-Minervois ;
  • le lancement d’une stratégie de valorisation du canal du Midi, qui débouchera sur un contrat de destination touristique, et pourrait se traduire, par une marque territoriale du canal du Midi.

L’État, la Région et Voies navigables de France ont en outre annoncé leur souhait d’intégrer le canal du Midi dans le futur contrat de plan État-Région 2021-2027. Une enveloppe de 55 M€ sera engagée, en plus des 88,5 M€ déjà inscrits dans le contrat de Plan depuis 2017.

Pour Thierry Guimbaud, Directeur général de Voies navigables de France, le travail partenarial mené autour du canal du Midi est essentiel : « En charge de cet ouvrage remarquable, l’établissement investit chaque année 10 à 12 M€ de son budget global pour l’entretien et la modernisation du canal du Midi. Des projets forts d’aménagement du territoire nous mobilisent comme l’extension du port d’Agde ou encore l’aménagement en 2020 du premier tronçon de la vélo-route de l’Aude, entre Argens et Argeliers, porté par le Département. Nous sommes plus que jamais dans l’action et en lien étroit avec nos partenaires pour développer l’activité sur et autour du canal du Midi au bénéfice de l’économie des territoires et du cadre de vie des populations.»

Pour en savoir plus : https://www.vnf.fr/vnf/mobilisation-pour-le-canal-du-midi-et-la-valorisation-de-ses-territoires/

0 Partages
Print Friendly, PDF & Email